Image_2L'OVNI de ces quinze derniers jours s'appelle Fantine. OVNI, pour Objet Viral Non Identifié. 60 secondes, ça s'appelle et il s'agit d'une web-série écrite et réalisée par Hélène Lombard. Chaque jour Fantine se poste devant sa webcam 60 secondes exactement pour une "psychothérapie" en live. Le résultat ? Des pastilles OVNI qui surfent sur un humour étrange, oscillant entre le gag facile ou la vanne d'initié, et l'absurde. Il est certain que ce n'est pas du goût de tout le monde, mais ce truc quasi surréaliste m'amuse beaucoup !

OVNI également dans sa stratégie de diffusion sur le web. Cela se passe exclusivement sur Facebook. Si vous n'êtes pas inscrit sur ce réseau social, vous oubliez ! Et si vous y êtes, vous ne pourrez pas faire suivre à des amis hors de Facebook, ni encapsuler un épisode sur votre blog. Les explications avancées pour justifier cette stratégie sont fumeuses (dont un argument coût ?) et je n'y ai rien compris. Pourquoi se priver d'outils puissants, ouverts et quasi gratuits comme Youtube, Dailymotion, Twitter ou les bogs ? Mystère… Dommage pour Fantine car j'ai peur que tout ceci reste un succès confidentiel à moins que Arte, qui produit cette web-série, lui réserve un autre avenir en dvd ou mieux une diffusion classique… Tout le mal que je lui souhaite et à son auteure aussi.

Image_1

On clique sur l'image pour aller voir Fantine.

Un mariage princier… une photo. Depuis hier, cette image tourne sur le web… Que fait-il ? Que fait-elle ? Pourquoi la petite fille se bouche-t-elle les oreilles ? Une photo qui risque d'entrer dans "l'histoire" et d'être sujet à des wagons de détournements et autres plaisanteries. La magie du web, quoi…

287383348

Tarsem, épisode III. Dans Télédimanche#10 je vous parlais de Tarsem, réalisateur indien, génie de la pub et des clips, passé à la réalisation au début des années 2000. Tarsem est de nouveau à la manœuvre pour un péplum, Immortals. La bande annonce circule depuis une semaine et on y reconnaît bien sa patte artistique, ses tics et marottes, comme deux autres grands designers de l'image, Michel Gondry et Jean-Paul Goude. Le film est produit par l'équipe de 300, autre péplum de guerre certes époustouflant sur le plan technique mais très décevant au niveau du scénario. J'espère que ce nouvel opus à jupettes et glaives ne sera pas atteint de la même maladie. Verdict en novembre 2011…

•••
Bon 1er mai !