C'est l'été, les vacances. Les gens ne sont pas là. Du coup il y a moins de monde dans les agences de pub et dans les services marketing. Je ne vois pas d'autres explications…

Tiens, on va commencer par le bad buzz de la semaine, c'est-à-dire ce spot Degriftour, magnifique concentré de poncifs de la comédie bourgeoise des années 80. Alors forcément faut pas s'étonner que les maires de Palavas-les-Flots, Argelès-sur-Mer et la Grande-Motte se soient un peu énervés. C'est vrai quoi merde ! Cela dit, je suis sidéré par le silence assourdissant de la chambre syndicale des coachs sportifs. Eh, les gars, ça ne vous gêne pas que votre profession soit assimilée à un ramassis de «ringards»  ?

Bon, plus sérieusement, puisque ce spot, d'après ce que je sais, ne passe que sur l'Internet, si Degriftour avait songé à le diffuser en TV, ils auraient eu l'obligation de le faire valider avant diffusion par l'ARPP. L'autorité de régulation aurait pu probablement, je dis bien probablement, rendre un avis négatif - le spot dénigre effectivement d'autres destinations - et cela aurait peut être évité cette contre publicité et des contorsions de réthorique pour la dircom de Degriftour dans le journal de M6, par exemple.
Enfin, il serait bien que les annonceurs et les agences, au travers des colères justifiées des maires, comprennent que ces clivages stupides riche/pauvre, branché/ringard, et plus généralement parisianisme/province n'ont plus aucun sens depuis un bon moment. J'ai peur que cela soit un vœu pieux…

poulet-fermier-loue-clermond-ferrand

Les poulets Truc ou Machin, je ne me souviens plus du nom de cette marque ont remis le couvert avec leur pub ringarde, elle. Chez moi un poulet, c'est un flic. Toujours chez moi, un flic, c'est un policier. Et autant que je sache, les «poulets» ne portent plus de képis depuis belle lurette. En argot, les gendarmes, qui eux portent des képis, sont affublés de divers surnoms comme cognes, guignols, pandores, marchands de lacets ou hirondelles. Hirondelles… poulets… On va en rester là, hein, je ne vais pas m'attarder en plus sur le tracteur de Collection de Prestige.

french_version850pxls

Je regarde encore cette pub et je ne comprends toujours pas. Les QR code et autres zinzins geeks à photographier pour aller voir un truc sur Internet m'emmerdent. Je ne m'avance pas trop en disant que des allergiques de mon espèce sont encore légion. Très légion même ! RSF, s'il vous plaît, faites plus simple. (Évitez un poulet sur un tracteur…).

James-Holmes_articlephoto

Tiens lui, il fait (peut être) semblant de ne rien de comprendre ? Ce n'est pas ce week-end qu'on le saura. En attendant, d'une manière globale, nous n'avons pas eu droit aux raccourcis à la con entre la violence au cinéma et son effet sur des esprits dérangés. En d'autre temps Oliver Stone (Tueurs nés) ou les frères Wachowski (Matrix) ont vu leurs œuvres mêlées à des affaires similaires et subir de véritables calvaires judiciaires avant d'être mis hors de cause. La raison semble avoir gagné quasiment tous les médias. Alors comme je ne comprends rien en ce moment, je ne comprends pas cette une racoleuse de Libération

488072_10151111268012394_152975371_n

Allez bonus chopé hier sur l'Internet mondial. Sincèrement, ce qui m'ennuie dans cette campagne  ? La musique. Ouais, la musique…

Bon, c'est l'été, les vacances et on aurait dit que tout le monde allait se ressaisir à la rentrée…

•••
Bon dimanche !