logoBonjour éventuel(s) [et/ou éventuelle(s)] nouveau(x) [et/ou nouvelle(s)] lecteur(s) [et/ou lectrice(s)]. Oui, vu que je ne suis pas sûr du monde qui va passer ici depuis que je me suis inscrit aux Golden Blog Awards, je prends quelques précautions orthographiques quant à l'éventuel pic de lectorat sur ce blog. Vous imaginez, si il n'y avait que moi qui clique finalement pour voir si le lien marche bien entre le site des Golden Blog et ici, je me dis bonjour !? Ça rend zinzin le 2.0, non ?

Bon on aurait dit qu'il y avait 2 ou 3 curieux qui arrivent ici. Zut, il faut que j'écrive un truc… heu…  ? Ah oui, tenez, cette image trouvée sur flickr  :

Pokaz
La réclame en dessous  :

263880_10151041710256616_2078752528_n
Ils sont forts dans la réclame ! Vous avez vu, tac tac bada boum, un coup de Photoshop, je te rajoute un petit ponton et hop, le paysage de rêve, la destination de Club de Vacances. C'est qui ceux-là au fait ? Quand j'a vu cette publicité sur les réseaux cette semaine, la souris m'a échappé des mains.

Ceci est l'exemple parfait de la fausse bonne idée publicitaire qui conduit à une véritable maladresse.

En premier lieu, le message est compliqué car il repose sur une démonstration subtile qui n'est pas immédiatement compréhensible, lettré ou illettré. Cette mécanique conduit le publicitaire à se prendre les pieds dans le tapis en se fendant de cette explication surréaliste  : 10 % de Français ne comprendront pas cette publicité.

Cette annonce réussit le tour de force de stigmatiser la population qu'elle défend ! Circulez, il n'y a rien à lire, de toute façon vous ne pigerez rien et resterez hélas persuadés que c'était une pub pour un club de vacances. Resterons hélas persuadés, violent, non ? À se demander si il n'y a pas confusion entre illettrisme et analphabétisme ? Il est bon de rappeler que contrairement à un analphabète, un illettré a eu un apprentissage de la lecture. Dans son quotidien, il a du mal à lire ou déchiffrer un texte et le comprendre. Les causes sont multiples est complexes, allant de l'environnement social aux difficultés scolaires en passant par des trouble psychologiques.

On est rarement illettré par choix. Alors pourquoi être stigmatisé par une pub pour un appel au don ? Pourquoi un illettré qui peut subir sa situation et en être conscient ne serait pas également donateur ? Les malades du cancer font bien des dons à la recherche contre le cancer, non ? Et on ne les désigne pas. Cette campagne me laisse en goût amer, l'effet d'une pub d'intello qui s'adresse à une population intello. Raté.

Bon vous allez dire que je suis pisse vinaigre ? Peut être, mais en tout cas, moi, j'ai le sens de l'humour (noir) et cette réclame qui semble faire scandale me fait bien marrer. Magnéto  :

Voilà, éventuel visiteur(s) ou visiteuse(s) des Golden Blog Awards vous venez de découvrir le Paravent Suédois. Je vous laisse voter tranquillement…

•••
Bon dimanche !

PS : pour s'informer sur la lutte contre l'illétrisme, on clique ICI