00038024_t0

Patron, tu nous remets un pastaga ?

- 1 -

Les fautes d'orthographe. Ce blog doit en être truffé. Et si il m'arrive très facilement de voir celles du voisin, j'avoue que les miennes… Bon, allez, la régie, envoyez la diapo numéro 1 :

Image_4

Bien. La diapo numéro 2 :

Image_5

On va en rester là. C'est en lisant la lettre de Arnaud Montebourg, adressée il y a une quinzaine à Nonce Paoli, PDG de TF1, que ces deux fautes de niveau CM2 m'ont sauté à la figure. J'avoue même que j'ai eu un doute. Toute affaire cessante, j'ai adressé illico cette missive à une amie qui a un Bescherelle et un Larousse greffés dans le cerveau. La lettre m'est revenue, comment dire ?

Image_1

Comme disait ma tata de Montluçon, l'orthographe est la science des ânes. Soit. Mais quand on est un élu de la République, député et président d'un Conseil général, dans un courrier qui précisément accuse TF1 des «dégâts considérables» qu'elle a provoqués sur le plan culturel, ne doit-on pas éviter ce genre d'étourderies ?

- 2 -

Monsieur Montebourg, vous avez raison, la programmation de TF1 est sans grand intérêt. Mais votre analyse aurait été également plus juste si dans votre panorama de l'abaissement intellectuel de et par la télévision vous aviez pris soin d'intégrer certaines inepties de M6 ou W9 et surtout les wagons de shows de telé-réalité stupides que nous déversent les chaînes du câble. Relisez mon dernier billet 51, je résume assez bien la situation.

- 3 -

Jérôme Kerviel est partiellement sauvé, puisque la Société Générale a fait savoir qu'elle renonçait aux 5 milliards d'euros d'indemnités que le pauvre trader rembourserait pendant 170 000 ans. Doit-on s'en réjouir ? Non.

De quoi s'agit-il ? En premier lieu d'un jugement totalement surréaliste et aussi stupide que ceux qui condamnent des prévenus américains à 180 ans de prison. Seulement voilà, à moins que la Société Générale fasse aussi appel, ce jugement risque de ne pas être complètement infirmé. Je ne suis pas un juriste, mais j'y vois une porte entrouverte à des procès à l'américaine où on réclame tout et n'importe quoi.

En second lieu, ce jugement confirme Jérôme Kerviel comme unique coupable. Autrement dit, la justice française entérine ainsi le fait, réel et technique, qu'un type peut parfaitement planter une banque de quelques milliards d'euros sans que absolument personne ne s'en aperçoive. Enfin, en l'espèce à la Société Générale.

Oulala, t'as pas intérêt à être à découvert chez eux. Ou le contraire…

- 4 -

Leclerc, t'es un sacré farceur, toi ! La semaine dernière je t'allume en écrivant que ta campagne Zéro Prospectus, c'est du pipeau, et là qu'est ce que je trouve dans ma boite à lettres ? Régie, la diapo, s'il vous plait :

photo

Ah, il est pas beau le petit paquet ? Ton prospectus qui enveloppe avec amour un truc Bureau Vallée, un dépliant Simply Market, un carton pour l'agent immobilier du coin, un catalogue de meubles Crozatier, un prospectus Lidl, un 3 volets Générale d'Optique et, oh surprise, un catalogue de fringues Tissaia encore Leclerc. Elle est pas belle la vie ?

Je comprends ton objectif, zéro prospectus à 10 ans, vers 2020. Il y a encore du boulot…

- 5 -

Enfin ! C'était le vide absolu de ma vidéothèque. Le chaînon manquant. Le film pivot qui a bouleversé le genre. Des années de bagarres, de sombres histoires d'ayants droits, de carambouilles entre studio, producteur et co. Mais ça y est, le chef d'œuvre de Sergio Léone est enfin disponible en France. Sauf qu'il faudra se cogner les trois (a priori).

4a8e8f48364c6

Oui, cher amateur de westerns spaghetti, Pour une poignée de dollars est enfin en "vente libre" comme dirait l'autre à la télé… Ah, comment il s'appelle, déjà ? … Arnaud Montebourg, aidez-moi… 

- + -

Bonus. Une chaîne sympa sur Youtube truffée de montages et remix dont une série consacrée au westerns spaghetti. La régie, magnéto !


- + -