00038024_t0

Comme je n'ai plus trop le temps de bloguer (je suis à la retraite maintenant) je vais faire des notes 51. 5 billets en une seule note. 5 en 1. Oh, p'tain c'que j'suis fort !!! Mais bon c'est toujours long. C'est pas à 50 piges que je vais changer…

- 1 -

Je ne regarde quasiment plus la télé. Essentiellement par manque de temps. Mais ça, c'est une mauvaise excuse. Le temps, ça se trouve toujours. La preuve, j'en trouve pour écrire sur ce blog. Non, j'ai compris pourquoi je ne regarde plus la télévision. Chaque fois que j'arrive à l'allumer, vers 21h52, je tombe systématiquement sur :

a) des gens qui font des concours de cuisine devant des grands chefs,
b) des gens qui courent sur une plage pour attraper des trucs et gagner des points pour manger quelque chose,
c) des gens qui semblent être des policiers scientifiques regardant un cadavre ou un truc vachement pointu sur leur PC,
d) des gens qui bousillent leur maison sous les ordres d'une blonde qui hurle et fait des blagues,
e) enfin, des gens qui font de la publicité pour des magazines livrés avec une pelote de laine pour apprendre le tricot.

kola

Là, je crois que j'ai une bonne excuse.

- 2 -

pub_virgin_radio_630420_scalewidth_630

Le week-end dernier j'ai vu cette affiche avec les kids, 15 et 13 ans, nourris à la pop et au rock. Autrement dit leur iPod sont remplis de Led Zep, Doors, Rolling Stones, Bowie, etc. Nous attendions le métro à Étoile. Impossible de savoir si cette publicité me plaisait ou pas. Même réaction des kids. Réalisation bancale ? Concept pas clair ?
Et voilà que le maire de Clichy estime (in lemonde.fr) que "les personnes âgées n'ont pas à subir cette agression publicitaire qui suggère que la vieillesse est une maladie". Il poursuit : "nous devons dire stop à cette dévalorisation systématique du grand âge et ce jeunisme permanent. Nous sommes dans une société vieillissante, il faut l'assumer positivement". Réponse dans Le Parisien de Frank Tapiro, boss de l'agence Hémisphère Droit à l'origine de cette pub : «Elle dit juste que, pour rester jeune dans sa tête, il suffit d'écouter de la musique».

Si la position du maire de Clichy frise le ridicule, l'exécution alambiquée de cette campagne montre qu'en publicité la simplicité est une règle d'or. Quitte parfois à être tautologique. Autrement dit, la photographie n'aurait-elle pas dû illustrer à la lettre la simplicité de la proposition : rester jeune dans sa tête ?

Je vous laisse réfléchir…

- 3 -

2010 c'est le 40e anniversaire de la mort de Jimi Hendrix ; John Lennon aurait eu 70 ans ; c'est aussi le 50e anniversaire de la formation des Beach Boys ; Rock&Folk titre sur les 35 ans de Iron Maden, Marianne consacre un papier au retour de AC/DC...

Et si la pop-rock était sur le sentier qui conduit à la musique dite "classique". Wikipedia ne s'embarque pas vraiment dans une distinction formelle entre la musique classique et l'autre, la populaire. Que dire de certain sur la musique classique, si ce n'est qu'elle traverse les générations, puis les siècles ?

photo

Dans 2 jours j'aurai un demi siècle, grosso modo, l'âge de la pop anglaise. J'ai acheté à 12 ou 13 ans mon premier Beatles - Sgt Pepper, j'ai toujours le vinyl – alors que le groupe n'existait plus depuis 3 ans. Mes enfants ont leur iPods bien remplis de Beatles. Et si j'ai dû orienter quelques choix, les séries TV, les BO de films ou les pubs se sont chargées d'en remettre une couche. Lisez une interview d'un jeune groupe de rock dans les Inrocks ou R&F et seront cités en référence, en plus de la sainte trinité Beatles/Who/Stones, les Sex Pistols, Lou Reed, Bowie, Bob Marley ou … Elvis tout simplement. La pop-rock est techniquement immortalisée : disques, photos, films, vidéos, etc. Dans 50 ans on saura si elle immortelle. Et donc classique.

Pour l'instant, les chansons des Beatles ne tomberont pas dans le domaine public avant 2080. Et comme Ringo et Paul semblent avoir encore la patate, il n'est pas absurde de penser que cette date recule à 2090, voire 2100…

- 4 -

L'eau du robinet rendrait pédé !? Drôle de discussion hier à midi avec une collaboratrice qui me raconte cette histoire surréaliste qu'on lui a rapportée. De nombreuses molécules ne sont pas correctement filtrées dans les stations d'épuration des eaux. En particulier les œstrogènes contenues dans les pilules contraceptives et rejetées par les urines. Il y en aurait trop dans l'eau que nous buvons tous. Et c'est cela qui serait à l'origine de la croissance de l'homosexualité dans nos sociétés occidentales.
a) d'où sort cette histoire d'augmentation de l'homosexualité ?
b) d'où sort cette idée que l'urine des dames contiendrait des œstrogènes ?
c) d'où sort cette histoire tout court ?

Un coup de Google et voici la source (ah, ah…) : un film : It's In The Water. (la bande annonce est visible sur Youtube, vous êtes assez grand pour la trouver…)

Et un autre coup de Google. La présence d'œstrogènes conduirait à la fin de l'humanité. Les hommes deviendraient stériles… Bon, on ne boit plus d'eau du robinet ? Enfin, nous, les hommes… Alors buvons du Coca. Non ! Danger, ne buvez plus de trucs dans des canettes. L'aluminium remonte dans le cerveau et s'y fixe. Et c'est vachement grave…

Image_2

Merde. On va tous crever…

- 5 -

J'ai une cave à films. Je fréquent de moins en moins les salles de cinémas. Maintenant, je n'apprécie un film que hors du brouhaha médiatique ambiant au moment de la sortie. Des films sont survendus par la promo, les journalistes TV qui servent la soupe, voire les critiques. Et d'autres sont démolis avec bien souvent des arguments fallacieux.
Moralité, comme pour le pinard, j'ai une cave à films. J'achète des dvd, les laisse roupiller sur des étagères et les regardent 6 mois après. Hier soir bonheur total à la vision, tranquille devant mon écran géant et la sono qui va avec, sans croustillage de pop corn ou un rugbyman devant moi qui ne sait pas s'enfoncer dans un fauteuil, du film de Joann Sfar, Gainsbourg (vie héroïque).

gainsbourg_vie_heroique_244

Beau, élégant, enfantin, féérique, émouvant.

Ça y est, c'est aussi pour ça que je ne regarde plus la télévision.

- + -

Bonus.

Brian Wilson, l'âme des Beach Boys, 68 ans, malgré un santé mentale sacrément secouée (surconsommation de drogue…) sort un nouvel album où il revisite Gershwin. J'en ai écouté quelques extraits sur Deezer. Je crois que je vais l'acheter. Comme les dvd. Hadopi, si tu me lis…


- + -