Ah les vieux jeux vidéo nazes ! Cela m'a toujours fait chier. Encore aujoud'hui d'ailleurs…

Quand les copains s’esquintaient les yeux sur un minable jeu de tennis au design d’enfer (2 bandes blanches et un point) sur un poste noir et blanc, je bousillais les miens dans l’œilleton d’une caméra super 8. Je m’amusais à réaliser des dessins animés puis animer n’importe quoi, image par image : briques de Lego, papiers découpés, coquillettes, pâte à modeler, des copains conduisant des chaises…

En trouvant ce petit clip sur Daily Motion, je me suis pris comme une autre petite madeleine…

- + -